Stig Dagerman « Notre besoin de consolation…

« Notre besoin de consolation est impossible à rassasier »

Le titre de cet écrit de Stig Dagerman a résonné pour moi. Je l’ai donc immédiatement acheté et lu. Il s’agit des derniers mots qu’il nous a laissé, avant de se donner la mort.

Certaines plumes sont touchées par la grâce. Elles ne font pas de concession, et s’encrent au plus près de l’être.

Je partage avec vous deux phrases de cet ouvrage :

un être souverain à l’intérieur de ses limites

Je n’ai rien à opposer que moi-même