Ludique et dérangeant

Une belle découvert aux rencontres d’Arles, le photographe Hollandais Hans Eijkelboom, ludique et dérangeant. Pour exemple, il s’introduit dans la demeure de familles qu’il ne connait pas, et prend la place de l’homme au foyer (photo ci-dessous). Autre défi, apparaître dix jours de suite sur les photographies du journal local… ou encore : interroger d’anciennes connaissances datant de 10 ans « Quel métier pensez-vous que Hans exerce aujourd’hui ? »; il se met en scène dans toutes les professions…